couvmai2_pParce que ce magazine, c'est du grand n'importe quoi. Pour moi, c'est Oui-Oui au pays des bisounours.

Pendant de nombreuses années, j'ai acheté Elle lorsque la couverture me plaisait ou que le sommaire était alléchant (la condition féminine en afganhistan, le droit de vote de la femme en afrique, les dernières tendance de l'automne etc ...).
Je rentrais chez moi toute contente, je me faisais un thé (un gateau, un verre de coca ... au choix) et je me préparais à me plonger dans mon Elle pour une ou 2 heures ... Et invariablement, j'étais très vite déçue.

Elle est un magazine que je qualifierai de "gauche caviar". Je ne sais pas dans quel monde vivent les journalistes, mais je doute que ce soit le même monde que moi.
Le contenu est on ne peut plus "bien pensant" et "bien séant". Pas un fil ne dépasse, tout est lisse et rose (et là je ne parle pas des sujets mais de la façon dont c'est traité). Elle considère être le magazine qui lutte le plus pour le droit des femmes, mais je suis septique. Au final, je trouve le magazine creux et vide.

Les 2 goutes d'eau qui ont fait déborder le vase, ce sont 2 articles qui datent de ce début d'année :

  • le premier avait pour titre quelque chose comme "vive les rondes". Sur la couverture, on pouvait voir une jeune femme plantureuse et fort jolie mais qui ne devait pas faire plus qu'un 38 ... si elle est ronde, je suis obèse. S'ensuivait un article nous apprenant que les hommes, de toute façon, préféraient les rondes et que les maigres pouvaient se rhabiller ... donc un gros, on brosse tout le monde dans le sens du poil, on dit que nous sommes tolérante et que tout le monde est beau ... mouais ...
  • le deuxième parlait de ces petites marques qui montent (voir mon article sur Maje et compagnie) : la journaliste s'extasiait sur des marques qui sont, du moins pour ma bourse, totalement inabordables. Elle faisait une magnifique comparaison entre Zara et ces marques ... sauf que les prix de Zara sont 4 ou 5 fois inférieurs ... mouais ... le "shopping à petit prix" pour les journalistes de Elle comment avec un tee shirt à 70 euros pour finir avec une robe à 700 ... mouais ...

Donc, maintenant je m'y tiens, je boycotte Elle. Le jour où elles rebrancheront leur cerveau, je reverrai mon jugement, mais je pense que j'ai le temps, beaucoup de temps.
En attendant, je reste fidèle à Marie-Claire (qui est d'ailleurs le seul magazine féminin que Cher et tendre attend et lit de A à Z !!!).

Ps : je vous renvoie vers la lecture d'un article de Marie-Caro sur Elle. C'est cet article qui m'a donné envie de donner ma propre opinion.