t_18614477Dans un registre plus léger, voici la critique de film par moi et suivant les goûts (je vire égocentrique depuis que j'ai ce blog, c'est fou !!!).

Et donc lundi, toute contente d'avoir récupéré un passeport pour la fête du cinéma, je me suis précipitée voir "La rupture" (parce que Jennifer Anniston, depuis qu'elle s'est faite jetter comme une chips, je l'aime).

Déjà, il faut que je vous dise clairement que ce genre de petite comédie romantique, je suis fan à 200% (ce blog ne parle pas d'une greluche pour rien !). Les films comme "Coup de foudre à Notting Hill", "Mon beau père et moi", "Marie à tout prix", etc m'attirent comme des aimants. Je suis bonne spectatrice. Je rigole quand il faut et je verse ma petite larme à la fin.

Mais alors là ... pfiiioouuu ... je ne me suis pas ennuyée mais presque. On rigole (un peu).
Mais dans l'ensemble, ce film m'a mis mal à l'aise. Parce que j'ai eu l'impression que ce qu'il arrivait à ces 2 personnes pouvaient arriver facilement à n'importe qui (moi ?). On voit 2 personnes qui s'aiment mais ne sont pas capables de vivre à 2 et d'accepter les travers de l'autre.
Sur un malentendu et une envie de faire souffrir l'autre un court instant, ils se déchirent et n'arrivent ensuite plus à recoller les morceaux et finalement, ce n'est pas drôle comme histoire ! Pas drôle du tout !!

Bref, j'ai trouvé ce film moyen (limite bof), pas subtile, bourré de clichés. L'histoire se sent à 3 kilomètres. Si vous pouvez vous en passer, faites le sans hésisations !!

Prochaine chronique culturelle : surement sur le livre "Comment marcher sur des talons aiguilles" donc j'ai appris l'existance grâce au blog de Gin Fizz. Je vous dirai si je suis aussi emballée qu'elle.